Composantes

Les composantes du projet

Le projet comporte quatre (4) composantes :

Composante 1 : Programmes de travaux publics HIMO axé sur les femmes et les jeunes et le développement des aptitudes à la vie quotidienne

Cette composante appui un programme de travaux publics HIMO destiné à assurer des revenus aux groupes vulnérables des zones urbaines et péri-urbaines ciblées de Guinée, particulièrement les femmes et les jeunes. Le processus de ciblage combine des méthodes d’auto-sélection, de sélection à base communautaire et de proxy (PMT). Un comité de ciblage est créé dans chaque communauté afin de sélectionner les bénéficiaires parmi tous ceux qui se sont inscrits après la campagne de sensibilisation. Au moins 40 pourcent des bénéficiaires sont des femmes. Les communautés sélectionnent elles-mêmes un microprojet HIMO et soumettent leurs propositions aux communes, pour transmission officielle a la CFS. La cellule contractualise avec des ONG pour la mise en œuvre des activités sur le terrain.

Composante 2 : Transferts monétaires pilotes pour la protection du capital humain

Cette composante verse des allocations financières aux ménages des communautés sélectionnées. Les montants transfères sont proportionnels au nombre d’enfants de moins de 14 ans présents dans le ménage et des allocations de différentes ampleurs sont testées. Ces transferts sont conditionnels au contrôle régulier de la santé des enfants par un centre ou poste de santé (pour les enfants de moins de 6 ans) et a la fréquentation scolaire (pour les enfants de 6 à 14 ans). L’Institut National de la Statistique (INS) a été recruté pour la collecte des données, l’identification des bénéficiaires et l’émission de cartes de bénéficiaires. Cette composante finance également la conduite par le PAM d’un programme de cantines scolaires dans les communautés sélectionnées. Ceci permettra de comparer les programmes de transferts monétaires et de cantines scolaires afin de déterminer le modèle de mise à l’échelle le plus approprié.

Composante 3 : Gestion du projet

Cette composante, appui la coordination générale du projet à travers la Cellule Filets Sociaux, notamment en matière de passation des marchés, de gestion financière et de suivi-évaluation. Aussi, elle appui le processus d’élaboration de la politique nationale de protection sociale.

Composante 4 : Réponse à l’épidémie d’Ebola

Cette composante a permis de contractualiser avec l’UNICEF et de contribuer à la mise en œuvre d’un plan de limitation de l’épidémie. Plus spécifiquement:

  • mettre à disposition des moyens logistiques auprès d’équipe de traitement sur le terrain, incluant les véhicules nécessaires a la mobilisation sociale, au traçage des cas de contact et aux efforts de coordination ;
  • financer des campagnes de communication et de mobilisation communautaire

2017 Projet des Filets Sociaux Productifs Equipe NGITECH